Pommes de terre

Comment donc allons-nous passer l'hiver?

Et même s’ils retournent deux fois chaque pièce de monnaie dans leurs mains : le misérable revenu de beaucoup de personnes, en Europe de l’Est, ne suffit tout simplement pas. Qu’ils donnent leur argent pour se nourrir et il ne reste plus rien pour se chauffer. Ils ont besoin de médicaments et ne peuvent même pas se payer des habits chauds. C’est à désespérer.

La Mission chrétienne pour les pays de l’Est apporte son aide.

Déjà avant que l’hiver ne s’installe, elle veut distribuer 300 tonnes de pommes de terre en Moldavie, en Biélorussie, en Russie et en Ukraine. Et du charbon pour se chauffer. Elle le fait en collaboration avec les services sociaux et les communautés religieuses locales. Ceci permet de s’assurer que l’aide parvient bien aux plus démunis : les familles nombreuses, les familles monoparentales, les handicapés et les personnes âgées.

 


Christina et son mari ont quatre enfants. Lui, travaille dans le bâtiment en tant que journalier, elle, dans une fabrique de vêtements. Ensemble ils gagnent quelque 80 euros par mois. La maman déjà âgée de Christina vit aussi avec eux. Elle a régulièrement besoin de médicaments. Et voilà aussi le fils le plus âgé qui, suite à une malformation congénitale, a déjà trois opérations derrière lui. Leur revenu ne couvre tout juste que les dépenses en eau, en électricité et en médicaments. Il reste à peine de quoi se nourrir. Quant aux achats en matière d’habits, de chaussures ou de charbon pour le chauffage, il ne faut guère y penser.
Vu que, l’hiver dernier, la famille a acheté du bois à crédit, elle s’est finalement retrouvée devant une montagne de dettes. « Chaque fois que je pensais à l’hiver, des larmes de désespoir me montaient aux yeux », raconte Christina. Puis, les secours sont arrivés sous la forme de pommes de terre et de combustible de charbon délivrés par la Mission. « Pour nous, cela a été un véritable miracle ! » Le charbon et les pommes de terre offerts ont fourni une sécurité à la famille. « Maintenant, je suis tranquille », disait Christina, « parce que je sais que durant l’hiver qui approche nous n’aurons ni faim ni froid. Un très grand merci pour cette aide immense ! »
Christina et avec elle beaucoup d’autres gens en détresse espèrent que, cette année
encore, la Mission les aidera à surmonter l’hiver.


Avec 25 francs vous offrez à une personne seule 100 kilos de pommes de terre.
Avec 95 francs vous offrez à une famille 400 kilos de pommes de terre.

 

UN GRAND MERCI !

 

 

Flyer en format PDF.

 

Je veux faire un don.

Donner maintenant