L'aide à l'entraide

Le soutien aux artisans est un complément judicieux au travail de développement:

il permet de créer des places de travail et de réduire ainsi la pauvreté à long terme. Le principe s’est multiplié des centaines voire des milliers de fois.

Depuis 1990, la Mission chrétienne encourage l’artisanat dans les pays en voie de développement et les nouveaux pays industrialisés. Selon le principe biblique du grain de sénevé, des personnes fiables sont soutenues avec de l’argent et des formations, leur permettant de fonder des entreprises et de créer des places de travail.

En Roumanie, en Moldavie, au Népal, au Vietnam et en Asie Centrale déjà, des milliers de familles bénéficient ainsi d’une place de travail : elles mangent tous les jours, ont un toit sur la tête et leurs enfants peuvent suivre une formation. La MCE offre en collaboration avec les partenaires de projets un soutien professionnel reposant sur un fondement biblique.

 


L'aide que nous apportons

La formation

La MCE propose des séminaires officiels et au sein des entreprises pour les entrepreneurs et les responsables sur différents sujets d’économie commerciale. Les domaines principaux sont couverts par quatre modules : « modèle d’entreprises », « marketing », « financements » et « direction ».

L’encouragement à la formation des apprentis dans les PME est très important. Les entrepreneurs sont sensibilisés en conséquence dans les projets de la MCE. Dans la mesure du possible, des cours pour apprentis et maîtres professionnels sont proposés.

Les séminaires cités sont également proposés aux étudiants et aux futurs responsables, en collaboration avec l’université Emanuel en Roumanie.

 

L’octroi de crédits

La MCE met des crédits à disposition de propriétaires de petites et moyennes entreprises artisanales ou agricoles pour leur création ou leur agrandissement. Ces crédits doivent êtres remboursés avec de modestes intérêts et sont ainsi à nouveau à disposition pour les prochains intéressés.

 

Le conseil

Les propriétaires et les responsables d’entreprises artisanales et agricoles reçoivent une aide pratique pour la mise en place du plan de développement (business plan), des demandes de financements par des crédits étrangers, l’optimisation des coûts et la stratégie de l’entreprise. En cas de besoin, des spécialistes assistent par tous les moyens pour la résolution d’autres tâches spécifiques à la Branche.

 

Le développement des villages

Pour des villages désavantagés économiquement, la MCE propose des programmes de développement de grande envergure en collaboration avec les autorités locales, tels des mesures pour l’amélioration de la qualité de l’eau, des conditions d’hygiène, de la formation scolaire et des revenus. Dans ce dessein, des stations d’épuration des eaux usées, des installations au biogaz, des jardins d’enfants et des écoles sont construits. De plus, des enseignantes sont formées et équipées en matériel scolaire.

 

Pour la promotion de l’artisanat dans les campagnes, un projet « banque bétail » est mis sur pied par ex. au Viêt Nam : une vache sert de microcrédit. La première génisse revient à la banque bétail et peut être mise en crédit chez une autre famille.

 

Les effets

  • Les enfants ont des perspectives.
  • Les jeunes trouvent des places de formation.
  • les adultes trouvent des places de travail.
  • Les démunis ont accès à de l’eau propre et à des repas chauds réguliers.
  • Les personnes défavorisées ont moins de soucis et sont en meilleure santé.
Donner maintenant