Enfants avec un avenir

Un avenir pour les enfants

Les enfants souffrent le plus: de la violence sexuelle, de la pauvreté, de l’instabilité et de l’arbitraire politique. Mais aussi à cause de la corruption, d’événements naturels et du manque d’instruction.

Les projets de la Mission chrétienne pour les pays de l’Est (MCE) ont pour objectif d’améliorer la situation des enfants dans le monde. Car rien ne garantit mieux la durabilité de notre travail qu’un investissement pour les enfants.

 

La traite des enfants touche autant les enfants des pays industrialisés que ceux des pays émergents et en développement. Les enfants touchés sont abusés dans le cadre de la prostitution, à des fins pornographiques ou médicales, sont forcés à se marier ou adoptés illégalement; ils représentent des forces de travail bon marché ou non rémunérées, travaillent comme domestiques, mendiants et sont utilisés dans les conflits armés et pour le trafic de drogue.

 

La traite d’enfants est un phénomène clandestin et il est donc difficile de faire des estimations exactes du nombre de victimes. On estime à 1,2 million environ les enfants victimes de la traite chaque année dans le monde. La traite des enfants a lieu dans pratiquement tous les pays, y compris dans de nombreux pays européens. Il n'y a pas de distinction claire entre les pays d'origine et de destination – dans plus de la moitié des pays, les itinéraires de la traite vont dans les deux sens.

Notre aide

Les enfants en danger doivent être protégés et interceptés à temps. La Mission chrétienne a pris des mesures préventives pour protéger les enfants qui sont particulièrement exposés au risque d'exploitation ou de trafic. En Moldavie, elle plaçait en son temps les enfants en provenance de homes dans des familles d'accueil moldaves qui leur offraient un foyer sûr et les protégeaient dans leur vulnérabilité. Le suivi des enfants placés se poursuit aujourd’hui encore. Au Népal, la MCE elle soutient et encourage les enfants appartenant à une caste discriminée dans leur développement personnel et leur formation scolaire. En Inde, la MCE a ouvert un centre de jour pour les enfants vulnérables et deux crèches de nuit dans un quartier chaud, ainsi que deux centres de jour dans des villages connus pour leur trafic d'enfants. Les enfants qui ont besoin d’un encadrement 24 heures sur 24 sont accueillis dans des maisons de protection. Une part importante de l'aide est consacrée à la scolarisation et à la formation professionnelle, afin que les jeunes aient une véritable chance de prendre pied dans la société.

 

La MCE soutient des foyers pour enfants et d’autres institutions accueillant les enfants indépendamment de leur origine, de leur sexe et de leur religion, et ce jusqu’à l’âge adulte.

Donner maintenant