Traite d'êtres humains

La traite d’êtres humains est une forme moderne d’esclavage

Selon le Département des affaires étrangères (DFAE), 2,5 millions de personnes sont victimes de la traite d’êtres humains dans le monde entier chaque année, un danger encouru tout particulièrement par les femmes et les enfants. La Mission chrétienne s’engage dans la lutte contre la traite d’êtres humains. 

Les victimes sont abordées, enlevées ou achetées, acheminées et mises sur le marché à des fins d’exploitation sexuelle, d’exploitation par le travail, pour la production de matériel pornographique et pour le prélèvement d'organes.

 

Mais l’esclavage moderne se manifeste également sous forme de travail forcé, de servage, de mariage forcé, de contrainte à la mendicité ou de trafic de drogue. Les situations sont très diverses et toujours caractérisées par un abus tel que, du fait de menaces, de violences, de la contrainte, de la tromperie et/ou de l'abus de pouvoir, la personne ne peut plus s'en sortir de ses propres forces.

Inscription au journal contre la traite d'êtres humains

Le Journal « La traite d'êtres humains est une atrocité. Se taire aussi!» est publié trimestriellement.

 

Commander maintenant

Notre aide

Prévention

Les enfants issus de familles brisées ou qui sont négligés courent le risque de tomber dans une situation d'exploitation. Pour y remédier, la Mission chrétienne, en collaboration avec ses partenaires, forme des familles d'accueil qui sont prêtes à accueillir des enfants. Ces derniers sont accompagnés dans leur développement personnel et scolaire jusqu'à ce qu’ils puissent voler de leurs propres ailes. D'autres reçoivent une aide globale dans des centres de jour et des crèches de nuit.

 

Libération des victimes et rapatriement

Grâce à des opérations ciblées au poste frontière, la MCE travaille en coopération avec des organisations locales pour libérer les enfants, les adolescents et les femmes des rets de leurs trafiquants. Les personnes concernées bénéficient d'une protection et d'une prise en charge psychologique dans un foyer temporaire situé à proximité de la frontière. L'objectif est un retour dans leurs familles si leur sécurité n'y est pas en péril. D'autres sont hébergées dans les maisons de protection partenaires.

 

Réhabilitation

La prise en charge des enfants et des femmes traumatisés nécessite une aide professionnelle et individuelle. Il faut souvent des années pour sortir de ces effroyables expériences. Les victimes sont appréciées à leur juste valeur et se font accompagner avec respect et compréhension sur le chemin d'une vie digne et indépendante.

 

Poursuites judiciaires

Une connaissance juridique détaillée des lois nationales et des preuves tangibles sont nécessaires pour engager des poursuites avec succès. De nombreuses femmes sont prêtes à porter plainte sur le plan pénal si elles se sentent en sécurité et accompagnées.

 

Réintégration

L'un des défis majeurs est la réintégration des victimes dans la société. Souvent, les enfants et les femmes ne peuvent pas retourner dans leur ancien environnement. La Mission chrétienne soutient les victimes par des formations professionnelles en cours d’emploi ou à plein temps et permet ainsi leur réinsertion.

 

Suisse

Par le biais de manifestations d'information et de campagnes de rue en Suisse, la Mission chrétienne attire l'attention sur les tenants et les aboutissants complexes de la traite des êtres humains, dans le but de sensibiliser la population à cette injustice. La Suisse est un pays de destination et de transit pour la traite d'êtres humains.

Commandez notre dossier sur la traite d’êtres humains

Notre dossier d’information vous renseigne de manière détaillée sur le problème de la traite d’êtres humains et sur les facteurs et contextes qui favorisent ce crime. Il contient également des informations sur l’engagement de la Mission chrétienne dans le domaine.

 

Commander maintenant

Donner maintenant